18 novembre 2012

Dimanche de la 9ème semaine après la Croix

Luc, 16 – 21

Quels soucis d’être riche, de posséder de grands biens ! Il en fait la terrible expérience ce propriétaire dont les récoltes ont été des plus abondantes ! Il en passe du temps à établir des plans afin d’engranger les fruits de son travail et il se prépare à une vie de plaisirs … « Réjouis-toi, mange, bois, fais la fête » … voici son programme pour les jours, les mois, les années à venir. Que de plans échafaudés pour sa jouissance personnelle … mais sans tenir compte du plan de Dieu sur lui. « Insensé, lui dit Dieu, cette nuit-même on te redemande ton âme ! »
En écoutant cette parabole, on ne peut que penser au Sermon sur la montagne, lorsque Jésus trace pour ses disciples le chemin du bonheur, et particulièrement à la première béatitude, « Heureux ceux qui ont un coeur de pauvre !… »
A cet homme, il ne lui est pas reproché sa richesse, fruit de son labeur et de son esprit d’entreprise mais l’usage qu’il en fait. Jésus condamne son aveuglement et son extrême égoïsme, lui qui ne pense même pas à rendre grâce pour les bienfaits reçus. Il est centré sur lui, il ne pense qu’à lui ! Il ne songe pas à marquer sa gratitude envers ceux qui ont durement peiné pour parvenir à de tels résultats? Lui seul compte.
On comprend alors que Jésus, en une autre circonstance, s’écriera : « qu’il est difficile à un riche d’entrer dans le Royaume des cieux ! … » L’abondance de biens ou même l’attachement excessif à ceux-ci risquent de rendre aveugle et sourd celui qui les possède. Et pourtant Dieu n’a-t-il pas confié à l’homme la mission de faire fructifier la terre et de faire valoir les talents reçus de sa bonté ? En effet, ce qu’il réprouve c’est de thésauriser pour soi-même alors que son projet pour l’homme c’est que celui-ci s’enrichisse en vue de Dieu, c’est à dire que les produits de son travail, de sa réussite servent au bien de tous et particulièrement des plus pauvres, dont Saint Paul invite les riches à en devenir les banquiers.
Que les richesses soient matérielles, intellectuelles ou spirituelles, que les dons et charismes soient divers et multiples, tout est donné pour l’édification et le service de tous. Voilà comment se manifeste le véritable esprit de pauvreté qui permet à celui qui le pratique en toute humilité de posséder le Royaume des cieux !
Demandons cette grâce les uns pour les autres.
AMIN !