Message du recteur (dimanche 12 avril)

Grand et Saint Dimanche de Pâques

A 10h (portes closes)

Nous commençons par transférer l’épitaphios du tombeau à l’autel, où il restera jusqu’à l’Ascension. On rechantera :

Le noble Joseph descendit, de l’arbre de la croix ton corps sacré, l’entoura d’un linceul pur, le couvrit de parfums, et l’ensevelit dans un sépulcre neuf.

Puis nous allumons le cierge pascal à la veilleuse qui brûle toujours près de l’épitaphios, et chacun de nos cierges y prend sa propre lumière, en chantant :

Venez prendre la lumière à la lumière sans déclin
Et glorifiez le Christ, ressuscité d’entre les morts.

Nous nous rendons en procession au fond de l’église en chantant :

Voskresenie tvoié, Christé Spasé,
Angheli poiout na nebeseh
I nas na zemli spodobi
cistym serdcem Tebe slaviti !

Ta résurrection, ô Christ Sauveur,
Les anges la chantent dans les cieux,
A nous qui sommes sur la terre accorde-nous
De te glorifier d’un cœur pur.

 

Au fond de l’église nous proclamons l’évangile de Marc 16,1-8.

Lorsque fut passé le sabbat, Marie de Magdala, Marie mère de Jacques, et Salomé achetèrent des parfums pour aller embaumer Jésus. De grand matin, le premier jour de la semaine, elles allèrent au sépulcre, au lever du soleil. Elles se disaient entre elles: Qui nous roulera la pierre de l’entrée du tombeau? Levant les yeux, elles virent qu’on avait roulé la pierre: or elle était fort grande. Elles entrèrent dans le sépulcre et virent un jeune homme, assis à droite, vêtu d’une robe blanche, et elles furent effrayées. Mais il leur dit: Ne craignez point! Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié: il est ressuscité, il n’est plus ici; voici le lieu où on l’avait déposé. Allez dire à ses disciples et à Pierre qu’il vous précède en Galilée; c’est là que vous le verrez, comme il vous Ta dit. Sortant du sépulcre, elles s’enfuirent, toutes tremblantes de frayeur, et dans leur crainte elles ne dirent rien à personne.

 

Tropaire, t. 5

Le Christ est ressuscité des morts,
par sa mort il a triomphé de la mort,
à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie.  
3 x

Que Dieu se lève et que ses ennemis se dispersent, que ses adversaires fuient devant sa face!

Le Christ est ressuscité des morts,
par sa mort il a triomphé de la mort,
à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie.  

Comme se dissipe la fumée ils se dispersent, comme fond la cire en face du feu!

Le Christ est ressuscité des morts,
par sa mort il a triomphé de la mort,
à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie.  

Périssent les impies en face de Dieu, mais les justes jubilent devant sa face!

Le Christ est ressuscité des morts,
par sa mort il a triomphé de la mort,
à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie.  

Voici le jour que fit le Seigneur, exultons d’allégresse et de joie.

Le Christ est ressuscité des morts,
par sa mort il a triomphé de la mort,
à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie.  

Gloire au Père et au Fils et au saint Esprit Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Le Christ est ressuscité des morts,
par sa mort il a triomphé de la mort,
à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie.  

 

Le canon pascal.

Ode 1, t. 1

«Jour de la Résurrection! Peuples, rayonnons de joie: c’est la Pâque, la Pâque du Seigneur! De la mort à la vie, de la terre jusqu’au ciel le Christ, notre Dieu, nous conduit: chantons la victoire du Seigneur.

Refrain : Le Christ est ressuscité des morts.

Purifions nos sentiments et nous verrons le Christ resplendissant de l’inaccessible clarté de sa Résurrection et nous l’entendrons crier: Réjouissez-vous en chantant la victoire du Seigneur.

Le Ciel se réjouisse comme il convient et la terre soit avec lui dans la joie! qu’à cette fête prenne part l’univers tout entier, le monde visible et l’immatériel, car il est ressuscité, le Christ, notre allégresse sans fin.

« Jour de la Résurrection! Peuples, rayonnons de joie: c’est la Pâque, la Pâque du Seigneur! De la mort à la vie, de la terre jusqu’au ciel le Christ, notre Dieu, nous conduit: chantons la victoire du Seigneur.

Le Christ est ressuscité des morts, par sa mort il a triomphé de la mort, il nous délivre du tombeau pour nous donner la vie. (3 f.)

 

Ode 3

« Venez, buvons tous au flot nouveau de la source d’immortalité merveilleusement jaillie non plus du rocher dans le désert, mais sur le tombeau du Christ, notre force et notre joie.

De lumière maintenant est rempli tout l’univers au ciel, sur terre et aux enfers; que désormais toute la création célèbre la Résurrection du Christ, notre force et notre joie

Hier, avec toi, ô Christ, j’étais enseveli, avec toi je me réveille aujourd’hui prenant part à ta Résurrection; après les souffrances de ta crucifixion accorde-moi de partager, Sauveur, ‘ la gloire du royaume des deux. Le Christ est ressuscité des morts.

«Venez, buvons tous au flot nouveau de la source d’immortalité merveilleusement jaillie non plus du rocher dans le désert, mais sur le tombeau du Christ, notre force et notre joie.

Le Christ est ressuscité des morts, par sa mort il a triomphé de la mort, il nous délivre du tombeau pour nous donner la vie. (3 f.)

Hypakoï, t. 4

Devançant l’aurore et trouvant la pierre roulée près du tombeau, Marie et ses compagnes entendirent l’Ange qui leur demandait: Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui vit dans l’éternelle clarté? voici les bandelettes: allez vite annoncer à tous que le Seigneur s’est levé, triomphant de la mort, car il est le Fils de Dieu qui sauve le genre humain.

Ode 4

«En cette sainte nuit où nous veillons, que le Prophète inspiré par Dieu se tienne parmi nous et qu’il nous montre l’Ange resplendissant annonçant joyeusement: Aujourd’hui, c’est le salut du monde, car il est ressuscité, le Christ, notre Dieu tout-puissant.

Enfant mâle premier-né franchissant le sein virginal, ainsi parut le Christ; il est l’Agneau que nous mangeons, notre Pâque immaculée, n’ayant pas connu la souillure du péché; il est aussi le sacrifice parfait, puisqu’il est Dieu en vérité.

Le Christ, notre Pâque d’expiation, notre couronne de bénédiction, selon son bon vouloir comme un agneau de sacrifice s’est offert pour le salut de tous; et de la tombe il s’est levé, Soleil de justice faisant briller sur nous la splendeur de sa clarté.

David, l’ancêtre de Dieu, dansa joyeusement devant l’arche où le mystère était préfiguré; et nous qui sommes à présent le nouveau peuple saint de Dieu, voyant le symbole réalisé, réjouissons-nous divinement, car il est ressuscité, le Christ, notre Dieu tout-puissant.

«En cette sainte nuit où nous veillons, que le Prophète inspiré par Dieu se tienne parmi nous et qu’il nous montre l’Ange resplendissant annonçant joyeusement: Aujourd’hui, c’est le salut du monde, car il est ressuscite, le Christ, notre Dieu tout-puissant.

Le Christ est ressuscité des morts, par sa mort il a triomphé de la mort, il nous délivre du tombeau pour nous donner la vie. (3 f.)

Ode 5

«Devançons le point du jour . pour offrir au Seigneur au lieu de myrrhe l’hommage de nos chants, et nous verrons le Christ se lever, Soleil de justice qui nous donne à tous la lumière et la vie.

De ton amour infini furent témoins ceux que l’Enfer en ses chaînes retenait captifs; vers ta lumière, ô Christ, ils allaient d’un pas joyeux, célébrant la Pâque dans l’éternité.

Tenant nos lampes allumées, comme au-devant de l’Epoux, allons à la rencontre du Christ ressuscité, et tous ensemble célébrons en festive procession la divine Pâque où nous trouvons le salut.

«Devançons le point du jour pour offrir au Seigneur au lieu de myrrhe l’hommage de nos chants, et nous verrons le Christ se lever, Soleil de justice qui nous donne à tous la lumière et la vie.

Le Christ est ressuscita des morts, par sa mort il a triomphe de la mort, il nous délivre du tombeau pour nous donner la vie. (3 f.)

Ode 6

«Au plus profond de la terre tu es descendu, tu as brisé les éternels verrous qui nous tenaient captifs et le troisième jour, comme Jonas du poisson, ô Christ, tu es sorti du tombeau.

Sans briser les scellés, ô Christ, tu t’es levé du tombeau, toi qui de la Vierge étais sorti sans briser le sceau de sa virginité, et tu nous as rouvert les portes du Paradis.

Hostie vivante, Dieu Sauveur, qui toi-même t’es offert à ton Père de plein gré, ressuscitant du tombeau, tu ressuscites avec toi tout le genre humain.

«Au plus profond de la terre tu es descendu, tu as brisé les éternels verrous qui nous tenaient captifs et le troisième jour, comme Jonas du poisson, ô Christ, tu es sorti du tombeau.

Le Christ est ressuscité des morts, par sa mort il a triomphé de la mort, il nous délivre du tombeau pour nous donner la vie. {3 f.)

Kondakion, t. 8

Lorsquc tu gisais dans le tombeau, Seigneur immortel, tu as brise la puissance de l’Enfer, et tu es ressuscité victorieusement, ô Christ notre Dieu, ordonnant aux Myrophores de se réjouir, visitant tes Apôtres et leur donnant la paix, toi qui nous sauves en nous accordant la résurrection.

Ikos

C’est le Soleil antérieur au soleil, jadis descendu au tombeau, que les Myrophores cherchaient comme le jour, avant l’aurore se hâtant et Tune à l’autre se disant: O mes chères amies, allons embaumer le corps vivifiant de celui qui au sépulcre enseveli. après sa chute relève Adam; allons, hâtons-nous et comme les Mages nous prosternant, offrons la myrrhe en hommage à celui qui n’est plus de langes, mais d’un suaire enveloppé; et dans les larmes crions-lui: Lève-toi, Seigneur, toi qui nous sauves en nous accordant la résurrection.

Synaxaire

Le saint et grand Dimanche de Pâques, nous célébrons la vivifiante Résurrection de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus Christ. Le Christ descendu seul pour combattre l’Enfer en remonte vainqueur et de butin couvert. A lui la gloire et la puissance dans les siècles des siècles. Amen.

t. 6 Ayant contemplé la Résurrection du Christ, prosternons-nous devant notre saint Seigneur Jésus: il est le seul sans péché. O Christ, nous nous prosternons devant ta Croix et nous chantons et glorifions ta sainte Résurrection, car tu es notre Dieu, nous n’en connaissons nul autre que toi, ton nom, nous le proclamons; venez, tous les fidèles, prosternons-nous devant la sainte Résurrection du Christ; voici que par la Croix la joie a pénétré le monde entier, sans cesse louons le Seigneur et chantons sa Résurrection, car en souffrant pour nous sur la croix, il a détruit la mort par sa mort. (3 f.)

Ressuscité du tombeau comme il l’avait prédit, Jésus nous donne l’éternelle vie et la grâce du salut. {3 f.)

Ode 7

« Celui qui de la fournaise libéra les Jeunes Gens s’est fait homme et a souffert comme un mortel; par sa Passion il revêt le genre humain de la splendeur de l’immortalité, car il est le Dieu de nos Pères, à lui seul bénédiction et haute gloire.

Les femmes porteuses de parfum dans leur sagesse, ô Christ, accoururent jusqu’à toi: celui que dans leurs larmes elles cherchaient parmi les morts, c’est le Dieu vivant qu’elles adorèrent dans la joie, et de cette Pâque mystique elles portèrent la nouvelle à tes Apôtres, Seigneur.

De la mort célébrons la mise à mort, de l’Enfer la destruction, le début de l’éternelle vie, et chantons dans l’allégresse son auteur, car il est le Dieu de nos Pères: à lui seul bénédiction et haute gloire.

Qu’elle est sainte et belle en vérité, cette nuit de notre rédemption, radieuse messagère du jour rayonnant de la Résurrection, où, sortant de tombe corporellement, brilla sur le monde l’éternelle Clarté.

«Celui qui de la fournaise libéra les Jeunes Gens s’est fait homme et a souffert comme un mortel; par sa Passion il revêt le genre humain de la splendeur de l’immortalité, car il est le Dieu de nos Pères, à lui seul bénédiction et haute gloire.

Le Christ est ressuscité des morts, par sa mort il a triomphé de la mort, il nous délivre du tombeau pour nous donner la vie. (3 f.)

Ode 8

« Voici le jour parfaitement saint, unique dans les semaines, seigneur et roi des jours, la fête des fêtes, la solennité des solennités, en qui nous bénissons le Christ dans les siècles.

De la vigne goûtons au fruit nouveau, communions à la divine joie en ce jour insigne de la Résurrection, prenons part au Royaume du Christ, le chantant comme Dieu dans les siècles.

Sion, regarde tout à l’entour: voici tes enfants qui viennent jusqu’à toi de l’occident, de l’aquilon, de la mer et de l’orient comme des astres radieux pour bénir en toi le Christ dans les siècles.

Très-sainte Trinité, gloire à toi, ô notre Dieu.

O Père tout-puissant avec le Verbe et l’Esprit formant de trois personnes l’unité, Dieu suprême, en toi nous sommes baptisés et nous te bénissons dans tous les siècles.

«Voici le jour parfaitement saint, unique dans les semaines, seigneur et roi des jours, la fête des fêtes, la solennité des solennités, en qui nous bénissons le Christ dans les siècles.

Le Christ est ressuscité des morts, par sa mort il a triomphé de la mort, il nous délivre du tombeau pour nous donner In vie. (3 f.)

Ode 9

Magnifie, ô mon âme, celui qui est ressuscité du tombeau le troisième jour, le Christ qui donne la vie.

«Resplendis de lumière, nouvelle Jérusalem, car la gloire du Seigneur ‘ a brillé sur toi. Exulte et danse de joie, fille de Sion; réjouis-toi aussi, sainte Mère de Dieu, en ce jour où ressuscite ton Fils.

O Christ, nouvelle Pâque, victime vivante, Agneau de Dieu qui ôtes le péché du monde.

O charme divin, ô douceur ineffable de ta voix, car sans mensonge tu nous as promis, ô Christ, d’être avec nous jusqu’à la fin des temps; et nous fidèles, dont l’espoir repose sur cette promesse, nous exultons de joie.

Au sépulcre elle vint en courant, Marie Madeleine, et voyant le Christ, l’interrogea comme le jardinier.

O Christ, notre grande Pâque de sainteté, ô Sagesse des cieux, Verbe et Puissance de Dieu, donne-nous de communier avec toi d’une façon plus réelle encor au jour sans déclin de ton Royaume.

L’Ange du Seigneur dit à la Vierge pleine de grâce: Vierge sainte, réjouis-toi; ne pleure plus, réjouis-toi, car ton Fils est ressuscité du tombeau, le troisième jour. Peuples, réjouissez-vous!

«Resplendis de lumière, nouvelle Jérusalem, car la gloire du Seigneur a brillé sur toi. Exulte et danse de joie, fille de Sion; réjouis-toi aussi, sainte Mère de Dieu, en ce jour ou ressuscite ton Fils.

Le Christ est ressuscité des morts, par sa mort il a triomphé de la mort, il nous délivre du tombeau pour nous donner la vie. (3 f.)

Exapostilaire, t. 2

Du sommeil où reposait ton corps, ô mon Roi et mon Seigneur,
le troisième jour tu es ressuscité,
de la fosse faisant surgir Adam, car tu as vaincu la mort,
Pâque où nous puisons l’immortelle vie,
Pâque où le monde trouve le salut. (3 f.)

Laudes, t. 1

Que tout ce qui vit et respire louez le Seigneur;
louez le Seigneur du haut des cieux,
louez-le au plus haut des cieux.
A toi, notre Dieu, convient l’hommage de nos chants.

Louez le Seigneur, tous les Anges de Dieu, louez-le, toutes les Puissances des cieux.
A toi, notre Dieu, convient l’hommage de nos chants.
Louez-le pour ses hauts faits, louez-le pour sa suprême majesté.

O Christ, nous chantons ta Passion qui nous sauve et nous glorifions ta sainte Résurrection.

Louez-le par l’éclat du cor, louez-le sur la harpe et la cithare.

Toi qui souffris la croix pour terrasser la mort et d’entre les morts es ressuscite, établis notre vie dans la paix, Seigneur tout-puissant.

Louez-le sur la lyre et le chalumeau, louez-le par la danse et le tambour.

O Christ, vainqueur de l’Enfer, tu nous as tous ressuscites par ta sainte Résurrection: donne-nous un coeur pur pour te chanter et te glorifier clignement.

Louez-le par le son des cymbales, louez-le par les cymbales triomphantes. Que tout ce qui vit et respire loue le Seigneur!

Glorifiant ta divine condescendance, ô Christ, nous te chantons; sans être séparé du Père, tu es né d’une vierge, en ton humanité tu as souffert librement sur la croix; du tombeau tu es sorti comme d’une chambre nuptiale pour sauver l’univers: Seigneur, gloire à toi.

Stichères de Pâques, t. 5

Que Dieu se lève et que ses ennemis se dispersent!…

Pâque, ta sainteté se révèle en ce jour à nos yeux: Pâque nouvelle et sacrée, Pâque mystique du Seigneur, Pâque vénérable, Pâque du Christ libérateur, Pâque tout-immaculée, Pâque à nulle autre pareille, Pâque des fidèles, Pâque nous ouvrant les portes du Paradis, Pâque dont tout fidèle reçoit la sainteté.

Comme se dissipe la fumée ils se dispersent, comme fond la cire en face du feu!

Venez, femmes annonciatrices de ce que vous avez perçu et dites à Sion: Reçois de nous la joyeuse nouvelle de la Résurrection du Christ; exulte de joie, Jérusalem, danse d’allégresse voyant le Christ ton Roi sortir du tombeau comme de la chambre un époux.

Périssent les impies en face de Dieu, mais les justes jubilent devant sa face!

Les porteuses de parfum, venues de bon matin au sépulcre de la Source de vie, trouvèrent un Ange assis sur la pierre du tombeau et cet Ange leur parla ainsi : Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui vit? Pourquoi pleurez-vous sur la tombe du Seigneur immortel? Allez informer ses Disciples de la Résurrection!

Voici le jour que fit le Seigneur, exultons d’allégresse et de joie.

Pâque de toute beauté, Pâque, divine Pâque, Pâque vénérable se levant sur nous, Pâque, joyeusement l’un l’autre embrassons-nous. O Pâque, rédemption de nos peines, car, en ce jour, du tombeau comme au sortir de la chambre nuptiale resplendissant s’est levé le Christ, comblant de joie les myrrhophores en leur disant : Informez les Apôtres de ma Résurrection !

Gloire au Pere… Maintenant…

C’est le jour de la Résurrection, en cette fête rayonnons, l’un l’autre embrassons-nous; du nom de frères appelons même nos ennemis, pardonnons à cause de la Résurrection afin de pouvoir chanter:

Le Christ est ressuscité des morts, par sa mort il a triomphé de la mort, il nous délivre du tombeau pour nous donner la vie. (3 f.)

Homélie de notre Père dans les saints Jean Chrysostome Archevêque de Constantinople

Que tout homme pieux et ami de Dieu jouisse de cette belle et lumineuse solennité! Que tout serviteur fidèle entre joyeux dans la joie de son Seigneur! Que celui qui s’est donné la peine de jeûner reçoive maintenant le denier qui lui revient! Que celui qui a travaillé dès la première heure reçoive à présent son juste salaire! Si quelqu’un est venu après la troisième heure, qu’il célèbre cette fête dans l’action de grâces! Si quelqu’un a tardé jusqu’à la sixième heure, qu’il n’ait aucune hésitation, car il ne perdra rien! S’il en est un qui a remis jusqu’à la neuvième heure, qu’il approche sans hésiter! S’il en est un qui a traîné jusqu’à la onzième heure, qu’il n’ait pas honte de sa tiédeur, car le Maître est généreux, il reçoit le dernier aussi bien que le premier. Il admet au repos celui de la onzième heure comme l’ouvrier de la première heure. Du dernier il a pitié et il prend soin du premier. A celui-ci il donne; à l’autre il fait grâce. Il accueille les oeuvres et reçoit avec tendresse la bonne volonté. Il honore l’action et loue le bon propos. Ainsi donc, entrez tous dans la joie de votre Seigneur et les premiers comme les seconds, vous recevrez la récompense. Riches et pauvres, mêlez-vous; abstinents et paresseux, pour célébrer ce jour. Que vous ayez jeûné ou non, réjouissez-vous aujourd’hui. La table est préparée, goûtez-en tous; le veau gras est servi, que nul ne s’en retourne à jeun. Goûtez tous au banquet de la foi, au trésor de la bonté. Que nul ne déplore sa pauvreté, car le Royaume est apparu pour tous. Que nul ne se lamente sur ses fautes, car le pardon a jailli du tombeau. Que nul ne craigne la mort, car celle du Sauveur nous en a délivrés: il l’a fait disparaître après l’avoir subie. lia dépouillé l’Enfer, celui qui aux Enfers est descendu. Il Ta rempli d’amertume pour avoir goûté de sa chair. Et cela, Isaïe l’avait prédit: L’Enfer, dit-il, fut irrité lorsque sous terre il t’a rencontré. Il avait pris un corps et s’est trouve devant un Dieu; ayant pris de la terre, il rencontra le ciel; ayant pris ce qu’il voyait, il est tombe à cause de ce qu’il ne voyait pas. O Mort, où est ton aiguillon? Enfer, où est ta victoire? Le Christ est ressuscité et toi-même es terrasse. Le Christ est ressuscité et les démons sont tombés. Le Christ est ressuscité et les Anges sont dans la joie. Le Christ est ressuscité et voici que règne la vie. Le Christ est ressuscité et il n’est plus de mort au tombeau. Car le Christ est ressuscité des morts, prémices de ceux qui se sont endormis. A lui gloire et puissance dans les siècles des siècles. Amen.

Tropaire du Saint, t. 8

Resplendissante de clarté, la grâce de ta bouche a brillé sur l’univers, révélant au monde des trésors où l’avarice n’a point de part, et nous montrant la grandeur de l’humilité. Père saint dont la parole nous instruit, » Jean Chrysostome, intercède auprès du Verbe, le Christ notre Dieu, pour le salut de nos âmes.

Prière la tête inclinée à réciter ensemble :

Seigneur très-saint, toi qui habites les hauteurs, et te penches vers ce qui est humble ; de ton regard partout présent, tu veilles sur toute créature. Nous nous inclinons, âme et corps, devant toi, et nous t’implorons : ô Saint des saints, de ta sainte demeure, étends ta main que nul ne peut voir, et donne à tous ta bénédiction. Et tous les péchés que nous avons commis de plein gré ou sans le vouloir, pardonne-les-nous, en ta bonté et ton amour des hommes, et accorde-nous tes biens terrestres et célestes. Car il t’appartient de nous faire miséricorde et de nous sauver, ô Christ notre Dieu, et nous te rendons gloire, Père, Fils et Saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amin.

Finale

Le Christ est ressuscité des morts, par sa mort il a triomphé de la mort, il nous délivre du tombeau pour nous donner la vie.

Ch. Le Christ est ressuscité des morts, par sa mort il a triomphé de la mort, il nous délivre du tombeau’ pour nous donner la vie. {3 f.) Il nous a donne l’éternelle vie, adorons, sa Résurrection le troisième jour.

Pour finir : Par les prières de nos saints Pères, Seigneur Jésus Christ, notre Dieu, aie pitié de nous.

Le Christ est ressuscité !

Bonne fête !

P.Emmanuel