Tropaires de Saint Irénée

Ton 4b (du Commun des Pontifes Martyrs, celui utilisé dans la paroisse)

Émule des Apôtres dans leur vie, * leur successeur sur leurs trônes, * tu as trouvé dans la pratique des vertus, * ô  inspiré de Dieu, * la voie qui mène à la contemplation. * Aussi dispensant fidèlement la parole de vérité, * tu as lutté pour la foi jusqu’au sang, * ô pontife martyr Irénée. * Prie le Christ-Dieu de sauver nos âmes.

 

(de Mgr Stéphane de Nazianze)

Colonne inébranlable de l’Église du Christ et flambeau inextinguible de l’univers, * Pasteur des Gaules, bienheureux Irénée ! * Tu as lui dans le monde par le martyre * et dissipé les mensonges des hérésies * en démontrant la vérité. * Gloire à celui qui t’a donné la force, * gloire à celui qui t’a couronné, * gloire à celui qui par toi nous fait grande miséricorde.

 

Même ton (du moine Gérasime)

En pontife diligent tu as prêché, * bienheureux Irénée, conformément à ton nom, * par le monde la bonne nouvelle (ou : l’Évangile) de la paix * et pour le Christ tu as lutté fermement ; * aussi par des hymnes nous te vénérons, * hiéromartyr, en chantant : * Gloire à celui qui t’a donné ce pouvoir, * gloire à celui qui t’a couronné, * gloire à celui qui nous accorde, par tes prières, le salut.

 

Même ton (du chantre François Gineste)

Flambeau allumé par Polycarpe * pour illuminer les régions du Couchant, * à Lyon tu resplendis, Pontife Martyr Irénée, * chassant les idoles, réfutant les hérésies, * procurant à l’Église la paix * et entraînant au ciel avec toi une foule de martyrs. * Gloire à Celui qui t’a donné ce pouvoir, * gloire à Celui qui t’a couronné, * gloire à Celui qui opère en tous par tes prières le salut.