Dimanche des Palmes – 13 avril 2014

Jean  12, 1 – 18

La tension ne cesse de monter entre le peuple,et ses chefs;- scribes et docteurs de la Loi, lévites et pharisiens – tous enragent de l’impact de l’enseignement de Jésus sur les foules, et non seulement de sa parole mais aussi et surtout de son accueil plein de miséricorde et de compassion des malades,  des infirmes, des possédés et des pécheurs. Tous , en effet, trouvent auprès de lui réconfort et guérison, encouragement et pardon de leurs péchés.  De plus il fait fi des préceptes divins de la Loi, osant guérir des infirmes le jour du sabbat en prétendant que l’amour du prochain prime sur tous ses articles sacrés! Cet homme est dangereux. Il faut qu’il disparaisse. Et puis, pour éviter les représailles de l’occupant romain, il est préférable qu’un seul meurt afin que le peuple sot sauvé. Cela devient encore plus urgent avec cette nouvelle affaire de Béthanie où il aurait redonné vie à un de ses amis, un dénommé Lazare, qui serait sorti vivant de son tombeau quatre jours après y avoir été enseveli ! Il est temps d’agir avant que tous nous quittent pour le suivre.

Nous sommes à six jours de la Pâque. Pendant que les grands prêtres complotent pour tuer Jésus et Lazare, la foule des juifs – ne se doutant de rien, et pleine de curiosité, se rend en masse à Béthanie pour y voir non seulement le Seigneur mais aussi le miraculé dont tout le monde parle ! Son admiration ne cesse de grandir pour Jésus. C’est un homme libre qui parle avec autorité et dont l’ enseignement est nouveau. Et chose extraordinaire il vit ce qu’il enseigne ! Il est proche des petites gens. Ii abhorre le péché mais il aime les pécheurs qu’ il ne condamne pas mais auxquels il manifeste la miséricorde de Dieu en les invitant à la conversion. A tous il manifeste la tendresse de son Père qu’il nous présente comme Notre Père ! Alors, le lendemain, de retour à Jérusalem, elle acclame Jésus, lui faisant un accueil triomphale, digne d’un roi. Une immense clameur monte du coeur et des lèvres de cette foule reconnaissante : ” Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le ro d’Israël ! “

Jour de triomphe et de gloire … mais le coeur de l’homme est versatile et inconstant … Qu’en sera-t-il demain ?

 

Buy cheap Viagra online