24ème dimanche après la Pentecôte – 3 novembre 2013

de la 7ème semaine après la Croix
” Combien il est difficile pour un riche d’entrer dans le Royaume des cieux ! “

Luc 16, 19 – 31

” Combien il est difficile pour un riche d’entrer dans le Royaume des cieux ! ” Cette parabole illustre bien cette déclaration attristée de Jésus après le départ de ce jeune homme à qui il avait proposé de tout quitter, de vendre ses biens afin d’en distribuer le produit aux pauvres puis de marcher à sa suite comme disciple appelé à la perfection. Et pourtant, Jésus avait discerné en lui une âme d’élite. L’évangéliste Marc ne note-t-il pas que Jésus posant sur lui son regard l’aima ? La richesse en elle même n’est pas condamnable, c’est l’attachement que l’on porte à nos biens, à la façon dont nous en disposons qui peut nous mener à notre perte en nous fermant les portes du Royaume. Jésus lui-même ne nous invite-t-il pas à faire fructifier nos talents non pour un enrichissement et une jouissance personnels et égoïstes mais pour devenir, comme nous y invite Saint Paul, les banquiers des pauvres. Quand Jésus porte son regard sur un riche, comme Zachée ou Lévi, ce n’est pas pour l’enfermer dans sa richesse et le rejeter dans les ténèbres mais pour l’inviter à ouvrir son coeur et ses yeux sur les Lazare qu’il croise sur son chemin. Son péché, ce n’est pas d’être un propriétaire des plus aisés, c’est son indifférence à la misère du pauvre hère qui gît depuis des années au portail de sa demeure et qu’il n’a jamais vu ni remarqué.

Ne risquons-nous pas de passer auprès de nos frères sans voir ni entendre leurs appels de détresse, appels parfois clairement exprimés mais le plus souvent muets, par discrétion ou par pudeur. Demandons à notre Dieu, bon et ami des hommes un coeur simple et généreux, un coeur de pauvre, ouvert et attentif à tous comme lui le Bon Pasteur qui donne sa vie pour ses brebis et particulièrement pour les plus blessées. Et, espérons l’entendre nous dire au dernier jour : ” Ce que tu as fait à l’un de ces petits que tu as croisé sur ton chemin, c’est à moi que tu l’as fait ! ”

Buy cheap Viagra online