18ème dimanche après la Pentecôte, Première semaine après la Croix – 22 septembre 2013

” Avance en eau profonde et jetez vos filets “

Luc  5, 1 – 11

Buy cheap Viagra online

Jésus a commencé son ministère en Gallilée. Déjà il étonne les foules et par son enseignement qui est donné avec autorité – à la différence des scribes et des docteurs de la Loi, et par ses actions bienfaisantes – guérisons multiples et surprenantes, libérations des possédés. Or, un matin, sur les bords du lac de Génnésareth, pressé par la multitude qui désirait l’entendre, il voit deux barques arrêtées sur le rivage. Il monte dans l’une d’elles et demande à Simon, l’un des pécheurs, de s’éloigner quelque peu afin que tous puissent l’entendre. Son enseignement achevé, il dit à Simon : ” Avance en eau profonde et jetez vos filets.” Le miracle qui s’accomplit alors nous est familier. Alors que ses hommes expérimentés ont œuvré toute la nuit sans rien prendre, les deux barques reviennent sur la plage, si remplies qu’elles s’enfonçaient ! Et pourtant Jésus n’est pas un homme du métier ! Que s’est-il passé ? La réponse est simple et limpide : Simon et ses compagnons ont eu foi en la parole du Seigneur et c’est lui qui a rendu féconde leur action.

“Avance en eau profonde ! ” N’est-ce pas la demande faîte à l’Eglise et à chacun des disciples que nous sommes à toute époque et particulièrement à la nôtre qui vit des temps difficiles ? Jésus nous met en garde contre le découragement et nous invite au contraire à une confiance illimitée en lui. Déjà, le psalmiste ne chantait-il pas : ” Si le Seigneur ne bâtit la maison, vaine est la tâche des maçons “? Confiance certes mais fondée sur une réelle humilité et un fort engagement et du  courage de notre part car nous devons être des travailleurs courageux et ardents. Simon et ses compagnons avaient peiné dure toute la nuit, ils ne s’étaient pas reposés et Jésus récompense leurs efforts. Plus tard il les enverra sur les chemins – comme il le fait pour nous aujourd’hui – afin d’annoncer la Bonne Nouvelle et ils se dépenseront sans compter pour le Royaume. Ils seront de bons semeurs mais c’est Dieu qui fait germer la semence et la mène jusqu’à la moisson ! Et pourtant sans notre petite part, rien ne serait possible ! Oui, Dieu a besoin des hommes !

Avançons en eau profonde vers la sainteté. Présentons à Dieu nos humbles efforts, nos petits actes d’amour et faisons-lui confiance, c’est lui qui nous rendra saints et nous fera partager sa gloire.